Return to site

Un bel ouvrage au ton rafraichissant et décalé comme on aimerait en voir plus souvent dans les librairies

" Difficile d'imaginer le scénario de la maladie quand on est bien portant, impensable de s'entendre dire un beau jour "vous êtes atteint d'un cancer" puisque cela n'arrive qu'aux autres et jamais à soi même parait-il. Et pourtant, Chloé Renault est passé par cette étape la, piégée à l'âge de 22 ans par cette créature invisible et sournoise que l'on appelle pudiquement "crabe", ennemi redoutable qui dans son cas s'appelle cancer du sinus, bourgeonnant sans limite telle une fleur du mal. Une fleur du mal qui à éclos peu à peu en elle, venant de l'inconnu car malgré les avancées considérables de la médecine, on ne peut pas exactement dire pourquoi une telle chose nous arrive soudain, et c'est bien ça le drame. Un drame qui faut avoir vécu de l'intérieur et au quotidien pour le comprendre véritablement, et Chloé en parle à la fois avec tant d'humour, de joliesse et de lucidité dans son carnet de route, sobrement intitulé "le nénuphar", décrivant ainsi sa propre fleur du mal qui lui a causé tant de péripéties. Bon nombre de témoignages sur le cancer pullulent sur les étals des libraires, du plus humble au plus "people", cependant la plupart d'entre eux ne reflètent qu'une vision assez simpliste très hagiographique et larmoyante de la maladie histoire de bien faire pleurer dans les chaumières et sans réellement vouloir faire avancer les choses, personnellement ce genre d'ouvrages m'agacent au plus haut point, ces sentiments factices de pitié et de commisération dégoulinante très peu pour moi. Le livre de Chloé Renault se démarque complètement de ceux la, puisqu'au delà du simple témoignage, il apporte une dimension nouvelle et pleine de fraicheur avec son lot d'anecdotes parfois amusantes sur un sujet qui ne l'est pas forcément, des petites astuces bien senties, et surtout une vraie belle réflexion personnelle sur le cancer et ce qui en découle, la vie quotidienne, les traitements lourds et contraignants, les relations sociales souvent compliquées, les questions intimes et la crainte d'une rechute, telle une épée de Damoclès perpétuelle au dessus de la tête.

Un bel ouvrage au ton rafraichissant et décalé comme on aimerait en voir plus souvent dans les librairies, agréable à lire avec ses petits dessins drôles et pertinents accompagnant un texte tout aussi drôle et pertinent. Le genre d'initiative salvatrice pour faire prendre conscience à tout ceux et celles qui prennent peur devant cette redoutable maladie qu'est le cancer"

Voilà ce que dit Lula Sawyer du Nénuphar. Lula travaille à la librairie BD de Montrouge, Matière Grise et a travaillé avec des enfants malades.

Vous pouvez-retrouver l'intégralité de son article, A l'ombre d'une jeune femme en fleur, ici.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly